Devlog 1 – Game Jam, 1bit & ronronnement

Aujourd’hui, j’écris mon premier devlog. Contraction de développement et blog, un devlog c’est un article qui parle de l’avancement d’un projet, et qui est plutôt orienté sur tout ce qui touche à la conception technique. Dans mon cas, ce type d’article traitera de divers sujets comme le développement, le design ou encore la partie marketing : grossièrement tout ce qui fait l’actualité de mon côté.

Alors ce jeu, ça avance ?

Non. Enfin, non et oui. Pour être plus précis, j’ai mis de l’ordre dans mes idées, comme je vous le disais dans mon précédent article, mais j’avais toujours cette impression d’avancer trop lentement avec des idées floues. Donc, non, ça n’avance pas comme je le veux.

Et c’est là que ça devient intéressant : j’ai participé à une Game Jam qui m’a quelque peu ouvert les yeux. J’ai eu l’occasion de créer un jeu, et je n’ai jamais eu autant de motivation et d’idées que pendant ce court laps de temps. En fait, le concept de la Jam fit très bien avec ma personnalité : ça demande de réfléchir rapidement et de travailler sur une idée nouvelle avec de nombreuses contraintes, et j’adore ça. Je vous parle de cette expérience juste en dessous et je vous explique en quoi ça m’a permis d’avancer et de faire évoluer mes projets dans une direction qui je pense, me conviendra mieux.

Participation à la Mini Jam 118

J’ai donc participé durant 3 jours à la Game Jam « Mini Jam 118 » et j’en ressors très enthousiaste pour la suite. Une Game Jam, c’est un évènement à durée limitée pendant lequel vous devez créer un jeu (souvent vidéo) sur un thème imposé avec une limitation obligatoire à prendre en compte. La Mini Jam 118 avait pour thème « Vampires », pour limiteur « Blood is lethal » et une durée de 72H max pour finaliser le jeu. Maintenant que vous savez ça, voici donc Erratic Bloody :

Il est petit, mignon et se nourrit de sang

Impressionnant, n’est-ce pas ? Le synopsis du jeu est le suivant : vous êtes le nouveau maître d’un vampire de compagnie et votre objectif est de le maintenir en vie. Le gameplay est un mix de cookie clicker et de jeu de gestion, vous pouvez améliorer votre serviteur à l’aide d’une boutique, ou tout simplement lui donner à manger à la main.

Déroulement de la Game Jam

Pixel art 1bit et inspiration minimaliste

Comme vous le savez, je suis un amoureux du pixel art et dans un souci de temps (je n’avais que 72h pour tout faire), j’ai décidé de partir sur un style extrêmement minimaliste. Mes assets ont une résolution très basse, le personnage principal est seulement constitué d’une petite centaine de pixels, et je n’ai utilisé que 2 couleurs pour le designer. De ce côté-là, je savais exactement ce que je voulais et de quels artistes m’inspirer, ça m’a permis de gagner un temps précieux pour d’autres parties que je connaissais moins bien, comme la mise en place du sound design ou la publication du jeu sur la plateforme itch.io.

Erratic bloody et son style minimaliste

La problématique du pixel art minimaliste

L’une des difficultés avec ce type de design, c’est de créer des formes qui soient facilement reconnaissables pour que le joueur comprenne ce qui se passe à l’écran. Avec un personnage qui fait 10 pixels de hauteur, ça peut vite devenir illisible. Et je pense que j’ai réussi ! Je n’ai eu aucun retour négatif ni sur le style, ni sur la lisibilité. Bien au contraire, j’ai même eu de nombreux retours positifs :

Merci encore aux votants

Rappel à moi même lors du développement : ne pas diviser par 0

J’ai donc passé 72h à développer ce petit jeu où vous devez nourrir un vampire. Comme d’habitude, j’ai utilisé mon outil favori : Game Maker Studio, ce qui m’a permis de coder sur MacOS et de sortir rapidement une version web du jeu.

Outre quelques bugs comme :

  • Un écran noir en début de projet qui m’a bien fait peur
  • Du pixel art totalement flou
  • Des Pnj qui disparaissent de l’écran (j’ai essayé de diviser un nombre par 0)
  • Un personnage qui voit sa vitesse multipliée par 120
  • Une barre de vie qui se remplit à l’envers
  • Des effets visuels et sonores supprimés 1h avant de publier le jeu

Le développement a été plutôt calme. J’ai ainsi pu dérouler mon fil conducteur, développer mes idées et tester différentes mécaniques tout au long de la Jam. Et si vous vous demandez à quoi ressemble un jeu vidéo en cours de création chez moi, et bien ça ressemble à ça :

Le concept original du jeu : manger, manger et manger

Sound design entre bug et ronronnement

Une chose que j’ai peu eu l’occasion de faire, dans ma très jeune carrière de créateur de jeux vidéo, c’est l’implémentation du sound design et des musiques. Malheureusement, ici tout ne s’est pas passé comme prévu, j’avais trouvé un son libre de droit qui donnait une ambiance morose et qui s’accordait bien avec le paysage, mais j’ai dû le supprimer juste avant de publier car ça ne fonctionnait pas. Pour vous donner une idée, c’est sur cette musique d’ambiance que j’avais jeté mon dévolu :

Musique d’ambiance originale d’Erratic Bloody

Heureusement pour moi, les autres sons utilisés dans le jeu marchent super bien ! Je les ai trouvés sur freesound.org assez facilement et les ai modifiés avec le fameux Audacity. Si je pensais qu’un logiciel découvert au collège me servirait tant d’années après. J’ai donc implémenté quelques sons finement choisis, notamment un ronronnement de chat qui a séduit les joueurs. Je vous laisse le plaisir de découvrir ça en jeu.

Le résultat des votes

Pas de récompense dans une Game Jam, le plus important c’est d’abord d’apprendre, d’échanger et de rencontrer d’autres créateurs qu’ils soient développeurs, designers, musiciens, game designers…

Is there a prize for the winners? The prize is the friends we’ve made along the way.

Mini Jam

Il y a quand même un système de vote que je trouve bien fait et qui permet de jauger la popularité de son jeu. C’est non sans enthousiasme que j’ai donc découvert mes notes :

Un fameux 4.148 / 5 et une troisième place

Sur plus de 151 jeux, je termine en troisième position derrière Vampire et Hypochondriac vampire qui sont superbement réalisés et que je vous invite à essayer. J’ai aussi obtenu la meilleure note dans la catégorie « concept », et ça fait super plaisir de se dire que son jeu plaît à autant de personnes.

Si vous avez 10 minutes devant vous, le jeu est disponible gratuitement ici Erratic Bloody sur mon itch.io. Bien entendu, j’apprécierais grandement de lire vos impressions sur le jeu !

J’en profite au passage pour remercier Suzon, qui m’a filé un coup de main pour le logo du jeu et qui m’a prodigué soins et nourriture durant ces 3 jours de développement non-stop. Sans elle, qui sait si je ne serais pas desséché au fond de l’appartement à l’heure qu’il est. Et un merci tout spécial à Yatch, pour son soutient et les échanges constructifs autour du jeu.

Merci à toi Yatch

Et la suite alors ?

Moins de tutoriels, plus de jeux

Comme je vous le disais au début de cet article, j’ai revu mes objectifs. Plus question de sortir un gros jeu dans quelques années, je vais me focaliser sur des expériences plus courtes. Cela me permettra de construire une communauté autour de mes jeux, d’avoir plus de visibilité sur mes finances et de tester différents formats. De plus, ça correspond mieux à ma personnalité, et c’est un projet moins ambitieux pour le débutant que je suis.

Je mets aussi de côté les tutoriels Game Dev que j’avais en tête. Ce sont des choses que j’adore faire mais qui prennent vraiment trop de temps pour le moment. Je vais continuer à écrire des tutoriels pour Game Maker, mais avec moins d’importance que ce que j’avais prévu de faire initialement.

Sokpop & Punkcake délicieux

Aussi, tout comme le principe de Sokpop et PUNKCAKE Délicieux, deux collectifs que j’adore, mon patreon sera ouvert aux personnes souhaitant me soutenir financièrement. À long terme, j’aimerais également ouvrir un discord pour réunir des béta-testeurs et centraliser les échanges avec les joueurs, si c’est quelque chose qui vous intéresse je vous invite à vous inscrire à ma newsletter !

Erratic Bloody 2, le retour

Aussi, au vu des retours que j’ai eu sur ce mini jeu (plus de 20 commentaires positifs en plus des échanges avec certains joueurs), j’ai décidé qu’Erratic Bloody serait mon premier jeu commercialisé. Je vais donc pouvoir mettre en place les nombreuses améliorations que j’avais en tête, ainsi que celles proposées par les joueurs pour rendre le jeu encore meilleur.

La suite dans quelques jours.

À plus !

Clément 'Indieklem' Jacquelin - Auteur
Clément "Indieklem" Jacquelin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *